pa_marques

LE PERMIS AM, C’EST QUOI ?

Le permis AM (Apprenti Motard) est une catégorie de permis de conduire qui autorise à conduire un quadricycle léger ou un cyclomoteur. Anciennement appelé BSR (Brevet de Sécurité Routière), il est rebaptisé permis AM depuis 2013.

Toutes les personnes nées avant le 1er janvier 1988, n’ont pas besoin de passer le permis AM : conduire ’un quadricycle léger ou un cyclomoteur est autorisé sans avoir la titularisation. Cependant, si le permis B d’un conducteur a été juridiquement annulé, celle-ci risque également de ne pas être autorisée à conduire de quadricycle léger.

Toutes les personnes nées après le 1er janvier 1988 ont l’obligation de passer le permis AM pour conduire un quadricycle léger ou un cyclomoteur.

Posséder un permis de conduire à 14 ans peut être un réel vecteur de liberté pour le jeune conducteur. Celui-ci se voit accorder une liberté de mouvement et une mobilité avant sa majorité.

csm_Permis_AM_2818e4586c

 

COMMENT SE DÉROULE LE PERMIS AM ?

S’il n’était pas nécessaire d’effectuer des heures de formation ou de certification de sécurité routière auparavant, le permis AM actuel suppose une formation de huit heures, dont six heures obligatoires, dispensées sur deux jours. Ces deux journées vont permettre à l’apprenti conducteur de bien comprendre et appliquer le Code de la Route et les règles de bonne conduite.

  • 1h de conduite hors circulation (sur une aire fermée à la circulation)

La conduite hors-circulation permet à l’apprenti d’avoir une autonomie mécanique et d’apprendre les différentes commandes afin qu’il soit en mesure de conduire en circulation.

À l’issue, le conducteur doit être en mesure de maîtriser des commandes (levier de vitesse, clignotants, accélérateur, frein…), l’installation (règlement du siège, du dossier et du volant, ceinture de sécurité), la manipulation du volant et le travail du regard.

  • 3h de conduite en circulation

Après avoir intégré les différentes commandes et le comportement à adopter au volant de son VSP, l’apprenti sera prêt à appliquer ces acquis en circulation. Pendant ces trois heures de conduite, il apprendra la maîtrise et l’entretien de base du véhicule, le maintien de la sécurité et le contrôle.

  • 1h de sensibilisation au risque

Aujourd’hui, l’insécurité routière est la première cause de mortalité chez les 15-24 ans. Lors de cette heure de sensibilisation au risque, l’apprenti apprendra notamment les règles essentielles du Code de la Route. Ceci lui permettra de comprendre les dangers que peuvent engendrer un non-respect du Code de la Route.

  • 1h d’entretien d’observation avec les parents ou représentants légaux

Pour finaliser ces deux journées de formation, les parents ou représentants légaux de l’apprenti sont invités à assister à une heure de conduite. Cela va permettre de rassurer les parents, mais également de partager son expérience en conduite.

 

 

EST-IL OBLIGATOIRE D’AVOIR LES ASSR 1&2 ?

L’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) est un diplôme qui certifie les connaissances élémentaires en sécurité routière. C’est une certification qui a lieu entre mars et avril et qui se déroule en deux temps : lorsqu’on est en 5ème, on passe l’ASSR1 et lorsqu’on est en 3ème, on passe l’ASSR2. 20 questions, contre 40 questions pour le Code de la Route, sont posées et constituent une première sensibilisation à l’éducation routière.

Pour passer le permis AM, qui correspond à la pratique, il est obligatoire d’avoir l’ASSR1 & 2, qui correspond à la théorie, si vous êtes en âge de les obtenir.
Par exemple, si un jeune de 14 ans est né en début d’année, il peut commencer son apprentissage du permis AM avec son ASSR1. Cependant, si un jeune de 16 ans n’a pas son ASSR2, il doit obligatoirement le repasser et l’obtenir pour commencer son apprentissage du permis AM.

Après avoir quitté le collège, il est toujours possible de rattraper l’ASSR : il s’agit de l’examen de l’ASR (Attestation de Sécurité Routière). Il est possible de le passer dans certains centres de formation ou GRETA.

Le Code de la Route n’est pas nécessaire, seul l’ASSR, ou l’ASR, sont obligatoires. Cependant, il est recommandé de se procurer le livre du Code de la Route pendant et après la formation pratique du permis AM pour anticiper l’apprentissage du permis B.

QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR CONDUIRE UNE VOITURE SANS PERMIS ?

Il faut être âgé d’au moins 14 ans au moment de la constitution du dossier pour pouvoir conduire une voiture sans permis. De plus, comme indiqué précédemment, il faut obligatoirement être titulaire de l’ASSR 1 & 2 (en fonction de sa scolarité et de son âge) ou de l’ASR pour toutes les personnes ayant atteint l’âge de 16 ans à partir du 1er juillet 2004.

 

 

CHOISIR UNE VOITURE SANS PERMIS OU UN SCOOTER ?

csm_Conduire_a_14_ans_716a52b768

Selon Raphaël Boutet, moniteur EasyMonneret, “d’avril à octobre, six à huit personnes passent le permis AM en quadricycle léger et parmi eux, très peu n’ont jamais conduit un véhicule à 4 roues”.
Choisir un scooter au profit d’un quadricycle léger intensifie l’exposition au risque. Contrairement à ce dernier, le scooter n’a pas de carrosserie et le déplacement se fait sur 2 roues contre 4 pour le quadricycle léger.

Cependant, même si le poids du véhicule est six fois plus important que le scooter, il est plus facile de contrôler les freins d’un quadricycle léger et on bénéficie d’une meilleure adhérence sur chaussée humide.

La formation du permis AM en quadricycle léger est un bel atout pour l’avenir. Elle permet de responsabiliser un jeune conducteur, et de rassurer les parents. Le jeune conducteur pourra aussi bénéficier de 4 ans d’expérience de la route à la titularisation du permis B. Cette expérience peut s’accompagner d’une baisse de la prime d’assurance et d’une rentabilité sur les prochaines heures de conduite du permis B. Selon Raphaël Boutet, “commencer à conduire à 14 ans permet d’apprendre plus vite”.

 

LES PIÈCES À FOURNIR POUR PASSER LE PERMIS AM

Pour constituer un dossier et pouvoir commencer l’apprentissage du permis AM, il faut se munir de pièces justificatives suivantes :

  • Pièce d’identité
  • Pièce d’identité des parents ou représentants légaux
  • Justificatif de domicile et attestation d’hébergement
  • E-photo

Une fois le dossier complété, une demande sur le site de l’ANTS (Attestation Numérique de Titre Sécurisé) sera envoyée.

QUELLE EST LA DURÉE DE VALIDITÉ DU PERMIS AM ?

À l’obtention du permis AM, une attestation est délivrée à l’élève. Celle-ci est valable pendant 4 mois et devra être envoyée à l’ANTS. Ainsi, le document officiel du permis de conduire sera édité, avec la mention AM au dos de celui-ci, et envoyé au jeune conducteur quelques mois après. Ce document doit être renouvelé tous les 15 ans, mais la titularisation du permis AM est définitivement acquise et n’a donc pas de durée de validité.

LE PERMIS AM EST-IL SOUMIS AU BARÈME DE POINTS COMME LE PERMIS B ?

Contrairement au permis B, le permis AM n’est pas soumis au barème de points. Si le jeune conducteur reçoit une amende, la seule conséquence sera le paiement de celle-ci. Il n’y a donc pas d’annulation possible pour le permis sauf pour certains cas particuliers qui sont assez rares (infractions délictuelles, circonstances aggravantes…).